Les étapes de l’adaptation en crèche
25 mars 2021
perenoel
Croire au Père Noël… mais surtout à ce qu’il incarne
22 décembre 2021
 

Mon beau sapin, roi des forêts et roi des cités !

C’est un symbole aux origines païennes et de nombreux pays revendiquent sa paternité… En tout cas, la tradition du sapin de Noël ne date pas d’hier et trouve ses racines bien avant l’ère chrétienne. Le calendrier des Celtes associait un arbre à chaque mois lunaire et l’épicéa était celui de décembre. Pour le rite païen du solstice d’hiver, un arbre symbole de vie était décoré avec des fruits, des fleurs et du blé. Puis, pour rivaliser avec cette tradition païenne, l’ l’Eglise institua la célébration de la naissance du Christ, le 25 décembre, à partir de l’an 354. Dans divers pays et notamment en Allemagne, on plantait des sapins pour célébrer la naissance du Christ.

C’est au Moyen-Age que s’est développée la tradition telle que nous la perpétuons aujourd’hui. L’Estonie, la Lettonie, l’Allemagne et l’Alsace affirment être les terres de naissance des premiers sapins de Noël, selon les légendes qui se racontent de ci de là. Chez Les GarderieLand, rien n’est imposé, rien n’est brusque. Les premiers jours, les professionnels vous proposent de vous absenter un moment, s’ils sentent que vous êtes prêt(e) et votre enfant aussi. L’adaptation porte bien son nom !

Au 17e siècle sont apparus les premiers sapins illuminés, avec des coquilles de noix remplies d’huile à la surface desquelles des mèches flottaient. Les sapins ont aussi gagné la tête des royaumes, comme en 1738, quand Marie Leszczynska, épouse de Louis XV, roi de France, fit installer un sapin de noël dans le château de Versailles. En 1837, la duchesse d’Orléans Hélène de Mecklembourg, d’origine allemande, fit décorer un sapin aux Tuileries. En 1848, la reine Victoria et son mari le prince Albert (d’origine allemande) captèrent l’attention des observateurs du monde entier en faisant publier dans le magazine Illustrated London News une image de leur famille rassemblée autour d’un sapin de Noël décoré. En traversant l’Atlantique, l’image a aussi conquis le Nouveau monde et les Américains se sont emparés de ce symbole.

En France, c’est après la guerre de 1870 que la tradition de l’arbre de Noël s’est répandue dans tout le pays grâce aux immigrés d’Alsace-Lorraine. Les sapins sont entrés dans tous les foyers…. et dans les lieux de travail avec l’apparition des Comités d’entreprise après 1945. Le fameux Arbre de Noël, auquel sont conviés les salariés et leur famille, connait toujours un grand succès !

Aujourd’hui, les villes rivalisent d’imagination pour installer des sapins majestueux, aux dimensions prodigieuses et à la décoration ambitieuse. Et, si les matériaux et les illuminations varient, on n’imagine pas une fin d’année sans épicéa.

Dans chaque micro-crèche GarderieLand, un sapin est installé à la période de Noël. Sans prosélytisme, ni ostentation, c’est juste le respect d’une tradition millénaire. Le sapin de Noël est en bois, pour éviter que les épines ne se répandent… et tombent dans de petites mains ! Surtout, cet événement est un formidable projet et une activité ludique et éducative car ce sont les enfants qui préparent les décorations et qui les placent ensuite sur l’arbre. Ils s’investissent bien volontiers, dans cette période de magie au parfum de fête et de générosité.

Pré-Inscription